ÉDITO
Covid-19 : De la responsabilité de l’État 
à la responsabilité individuelle
 
L’épidémie de Covid-19 nous rappelle durement la fragilité de la vie. Mais, c’est dans les moments difficiles que se révèle la capacité d’une nation à se surpasser. C’est la nation tout entière qui gagnera la bataille contre le coronavirus, chacun jouant son rôle. La nation, totalité indissociable : un peuple d’une part et ses institutions d’autre part, chacun étant appelé à jouer son rôle sans tergiverser.

Celui de l’État et des pouvoirs publics, dotés de la capacité à collecter l’information, à solliciter les expertises requises pour la traiter, est d’élaborer les décisions jugées les plus appropriées au moment considéré, sachant que dans le domaine du vivant les connaissances sont très évolutives. Celui des citoyens, vous, moi, est de se comporter en acteur de leur sécurité sanitaire : notamment en respectant scrupuleusement les consignes du confinement ; pour leur propre sauvegarde, pour celle de leurs proches.
 
Le confinement n’est pas un jeu dont il serait glorieux de braver les règles. Le confinement est la réponse temporaire, mais impérieuse, à un enjeu sanitaire majeur. Il s’impose à tous, à chacun d’entre nous, de la même manière. Et, c’est justement sur cette faculté d’appréhension de l’enjeu collectif que misent les pouvoirs publics. C’est sur cette intelligence collective (avec ses 67 millions de déclinaisons) que repose le salut de la nation. La responsabilité de l’État et la responsabilité individuelle de chaque citoyen ne sont jamais antinomiques : elles sont les deux faces d’une même pièce.

C’est à cet effet, chers concitoyens, que j’ai souhaité vous donner de façon condensée les informations de base :
🔹les gestes barrières et comportements appropriés à même de préserver la santé de chacun d’entre vous et de votre  entourage,
🔹 les numéros de téléphone à appeler selon vos perceptions, pour éviter de saturer le 15, numéro d’urgence,
🔹 l’adoption par l’Assemblée Nationale et le Sénat en formation réduite du projet de loi permettant l’instauration d’un « état d’urgence sanitaire » de deux mois face à l’épidémie du coronavirus, proposant des dérogations au code du travail pour soutenir les entreprises, adoptant les règles pour organiser le second tour de l’élection municipale.
🔹les liens vers les sites des principaux ministères concernés où les informations sont mises à jour en continu : Ministère de la Santé et des Solidarités, Ministère de l’Intérieur, Ministère du Travail…
 
Avant de conclure mon propos, je veux avoir une pensée pour toutes celles et tous ceux qui continuent à travailler dans ces circonstances sanitaires exceptionnelles et dans des conditions difficiles.

Vous êtes les héros du quotidien qui permettez à notre pays de continuer à tenir debout !
Parce que grâce à vous, et de manière non exhaustive, nous pouvons continuer à être soignés, à pouvoir faire nos courses, à manger, à avoir de l’électricité, internet, de l’eau, à bénéficier d’un service public de qualité,….

En d’autres termes, vous nous permettez de continuer à vivre le plus normalement possible.
 
Enfin, comme je vous l’ai déjà indiqué, avec mon équipe je reste à votre disposition pour répondre à vos interrogations. Dans l’attente d’un retour à la normale, je vous adresse mes salutations sincères.
 
 
 Bien fidèlement, 
Stéphane BUCHOU
 
 
Covid-19 : Quelles sont les mesures sanitaires ? 
 
 
Le coronavirus se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie.
 
Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts
 
 
 
Les premiers symptômes souvent observés sont des maux de tête, courbatures, douleurs musculaires et fatigue. Viennent ensuite de la fièvre, une toux, puis des signes respiratoires quand l’infection s’aggrave, comme des difficultés à respirer.

Si je présente des symptômes :

🔸Toux et/ou fièvre : J’appelle un médecin qui me proposera une téléconsultation, je reste à mon domicile et m’isole.

🔸Toux et/ou fièvre ET j’ai du mal à respirer et/ou je fais un malaise : J’appelle le 15 (ou le 114 si j’ai des difficultés à parler ou entendre).
 
⚠️ L’automédication par anti-inflammatoires doit être proscrite, seul le paracétamol est recommandé.
 
 
Covid-19 : Quelles sont les mesures de la vie quotidienne ?
 
 
Depuis le 17 mars, le confinement total a été décrété sur tout le territoire français afin d’endiguer la prolifération du virus Covid-19.
 
Les seuls déplacements autorisés sont ceux nécessaires pour :

✅ Se rendre au travail
✅ Se rendre à un rendez-vous médical
✅ Faire ses courses
✅ Récupérer ses enfants
✅ Aider une personne dépendante

🚶‍♂️Il est également permis de sortir brièvement seul, à 1 km de son domicile, pour une activité physique.
 
🏥 Pour ce qui est des déplacements médicaux, ne sont autorisés que les soins urgents, qui ne "peuvent être différés" ou "être assurés à distance", sauf pour les patients atteints d'une affection de longue durée.

🛠 Aller au travail n’est permis que si le télétravail est impossible, et que les conditions de travail ont été adaptées à la sécurité des employés. Les déplacements professionnels doivent être justifiés par une attestation de l’employeur et soumis à une attestation, disponible ici.

➡ Tous les autres déplacements doivent être justifiés par une attestation individuelle sur l’honneur téléchargeable ici, que l’on peut soit imprimer, soit copier sur papier libre.

⚠️ Toute infraction sera sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu'à 1500 euros.
 
 
Covid-19 : Quelles sont les mesures économiques ?
 
L'Etat a mis en place un plan d'urgence et de soutien aux entreprises :
 
🔹La pierre angulaire du plan d’urgence : un délai des échéances sociales et fiscales est généralisé.

🔹Des mesures spécifiques aux entreprises les plus impactées :
➡️ Remise d'impôts directs
➡️ Report des paiements de loyer, eau, gaz et électricité
➡️ 1500 euros du fonds de solidarité
➡️ Rééchelonnement des crédits

🔹Des mesures pour les entreprises de toutes tailles :
300 milliards d’euros en prêt de trésorerie garanti par l’Etat :
➡️ Elargissement du dispositif de chômage partiel
➡️ Recours au Médiateur des entreprises
➡️ Reconnaissance du Coronavirus comme cas de force majeure par l’Etat
 
 
Covid-19 : Les mesures prises en Vendée
 
 
Outre l’ensemble des décisions gouvernementales relatives à la mise en œuvre et au contrôle du confinement, le Préfet de Vendée a pris plusieurs arrêtés pour renforcer la lutte contre le Covid-19.

🔶 Marchés ouverts
Interdiction de la tenue de marchés ouverts dans toutes les communes du département. Cette interdiction ne concerne pas la vente de produits alimentaires dans les conditions du respect des règles sanitaires de distance d’au moins 1 mètre entre les personnes. Les communes prendront toutes les dispositions afin que le nombre de personnes présentes simultanément ne soit en aucun cas supérieur à 100.

🔶 Mesures propres au littoral
Dans un contexte de forte augmentation de la population présente, sont interdits :
• l'accès aux plages, les remblais, les fronts de mer, chemins, sentiers, espaces dunaires, forêts et parcs ;
• les locations saisonnières et temporaires ;
• les déplacements vers l’Ile d’Yeu, à l’exception des résidents permanents ;
• les activités maritimes et littorales de plaisance, de loisirs nautiques et aquatiques.

🔶 Également interdits sur l’ensemble du département :
• tout exercice de la chasse, de la pêche en eau douce ou de loisirs.
• l’accès aux forêts domaniales et privées (à l’exception de l’exploitation forestière), aux parcs et jardins publics, aux aires de jeux.
• la vente à emporter après 21 heures.
 
 
Loi d'urgence sanitaire adoptée par le Parlement
 
 
Le Parlement a adopté définitivement, dimanche 22 mars au soir, le projet de loi permettant l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" de deux mois face à l'épidémie du coronavirus.
 
Cet état d'urgence encadrant la restriction des libertés publiques a été instauré aujourd'hui suite à la publication de la loi et sa parution au Journal Officiel. Il pourra y être mis fin par décret avant l'expiration du délai, si la situation sanitaire s'améliore.
 
🏛 La loi prévoit notamment :
 
🔺 La mise en place d'un état d’urgence sanitaire
 Dans le cadre de cet état d'urgence, le Premier ministre peut prendre par décret les mesures générales limitant la liberté d’aller et venir, la liberté d’entreprendre et la liberté de réunion et permettant de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires et de décider des mesures temporaires de contrôle des prix.
 
🔺 La mise en place de mesures d’urgence économiques
Ces mesures concernent de nombreux domaines. Il s'agit notamment d'aider et de soutenir la trésorerie des entreprises afin de limiter les faillites et les licenciements.
 
🔺 L'organisation du report du second tour des élections municipales
Le second tour des municipales, qui devait se tenir le 22 mars 2020, est reporté "au plus tard" au mois de juin 2020. Sa date sera fixée par décret. D'ici le 23 mai 2020, le gouvernement doit remettre au Parlement un rapport du conseil scientifique de gestion de la crise liée au coronavirus, statuant sur la possibilité d'organiser les élections à cette échéance.
 
 
Réserve civique face à l'épidémie
 
 
🤝Le Gouvernement a mis en place le site covid19.reserve-civique.gouv.fr qui doit permettre aux Français(es) volontaires et disponibles de venir en aide aux personnes en difficulté, aux associations de proposer des missions et de maintenir une solidarité entre les citoyens, en dépit des difficultés liées à la propagation du virus.
 
 
> En savoir plus
 
 
Quelques idées pour s'occuper
durant le confinement
 
 
📚🧘‍♂️Pendant cette période de confinement, le Ministère des Sports et le Ministère de la Culture proposent plusieurs initiatives afin de s'occuper chez soi :
 
 
 
 
Pour toute question
 
 
Enfin, mon équipe parlementaire et moi-même nous tenons à votre disposition pour toute sollicitation et/ou interrogation de tout ordre pour que nous surmontions cette crise collectivement.
 
 
> Me contacter
 
 
Facebook
Twitter
Flickr
 
 
Cet email a été envoyé à kveyssiere@gmail.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à
la lettre du député de Stéphane Buchou
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
Mauris commodo massa tortor, u sit amet,consectetur adipisicing Nunc fermentum neque quam, sodales eleifend elit imperdiet vitae. Aliquam id euismod nulla. Suspendisse imperdiet, sem et sollicitudin egestas, urna nunc auctor massa, vulputate pharetra mi odio nec tortor. Ut ultricies massa viverra quis.